Accueils dans les Pyrénées

Bonjour. Je reprends la rubrique des points d’accueil que l’on vous conseille lors de votre passage dans les Pyrénées:

Sur le trajet aller & retour nous avons déjeuner à Beaumont de Lomagne; Auberge de la Gimone très bon accueil, repas familiaux ou raffinés, service

rapide tél:0563652309//http://www.aubergedelagimone.fr/contact.php

Au pied du Tourmalet, à Sainte Marie de Campan, la famille Lacome vous recevra simplement et très amicalement dans leur hôtel ‘Les Deux Cols »

tél: 0562918560//email:hôteldes2cols@wanadoo.fr

A La Mongie, restaurant dirigé par un sympathique couple du SO, sce rapide et copieux: L’Edelweiss, tél:0562919340

Argelès-Gazost, hôtel restaurant: Au Primerose, les proprios très sympathiques s’occupent de leurs clients comme aux petits oignons: tél:0562970672

email: primerose@wanadoo.fr.

Pour finir, L’hôtel restaurant du Château d’Arance, dans la vallée d’Aspe, dans le petit village de Cette-Eygun: tél:0559347550, le site

http://www.chateaudarance.com/. Confort, super dîner très bien accueillis.

Voilà pour cette virée. A+ Yves.

 

Les Grands Cols Pyrénéens.

Bonjour à Tous:

Depuis une éternité nous pensions gravir les « Grands Cols Pyrénéens », les journées ensoleillées de septembre s’étirant en octobre, voici ce premier  week-end élu pour les ascensions de ceux-ci. Ce périple en Haute Montagne se compose de 8 Riders sur 5 Spyders RT & RTS

En liaison, une parenthèse culturelle: pigeonniers, villes bastides & abbayes de « Beaumont de Lomagne, Castelnau Barbarens » rencontre avec « Gaston Fébus et son Château de Mauvezin » le vicomte de Béarn le transforma en forteresse inexpugnable.

Avec 8° au départ de Ste Marie de Campan, l’assaut des « Cols » est déclenché. « L’Aspin » résiste dans la brume, Aprés St Larry-Soulan par une route pastorale bien étroite partagée avec quelques troupeaux de vaches. « Hourquette d’Ancizan » conciliant et chaleureux dévoile les sommets

Nous croisons la stéle d’Eugène Christophe qui en1913 a forgé lui-même la fourche de son vélo après la descente à pied.

Ajoutons à la légende notre grimpée du « Géant Tourmalet » , le soleil nous réchauffe et illumine le parcours de ses rayons (pour la grande joie de Tatar81).

Nous repartons vers d’autres émotions.

Le « Pic des Tentes » noyé de clarté a tenté deux paires de courageux mollets un peu engourdis par les longs lacets d’accès et parfois serrés. De là des successions de crêtes, de points de vues sur les Vallées du Cirque de Gavarnie et d’ Espécières. Des portions si belles se succèdent que notre cadence diminue et les arrêts photos se multiplient.

Aux « Cauterets et Pont d’Espagne » de nombreuses cascades, torrents bouillonnent mollement.

« Col du Soulor »: belvédère à 1464 m.  A perte de vue: estives grasses parcourues de vaches (gasconne), moutons (tarasconne) et chevaux (mérens). Aigles Milan et Faucons virevoltent au dessus de nos destriers.

Enfin « l’Aubisque » 1709 m aux pentes régulières mais aux dénivelés de 3,5 et 7 %. Des croupes herbeuse (fétuque: son origine) et vue sur les vallées de l’Ouzom et Laruns.

 

Saturés de lacets et de pentes? La liste propose encore les Cols frontaliers : « Pourtalet » et « Somport ».

Le 1er «col en marches d’escalier» avec vue imprenable sur le « Pic du midi d’Ossau » et le Cirque d’Anéou, les bras et épaules sont très sollicités.

Le 2ème avec 28 km de montée dans un cadre naturel et une succession de grands lacets dominée de hautes falaises.

Cette boucle dans les Cols se ponctue de pauses culturelles : « Citadelle de Jaca, Gare de Canfranc et Fort du Portalet », et de pauses hôtelières: accueil sympathique et chaleureux, la restauration bonne et généreuse. Que du bonheur! Belle réussite cette sortie.

Contents de rentrer, certes après 1250 kms mais avec beaucoup de nostalgie. Nous aspirons à poursuivre ainsi nos escapades amicales ponctuées par cette bonne ambiance soutenue par nous tous.

 

A très bientôt……2016 ou 2017.

Commentaires de Coco/Montage Yvdu12

 

Balade Automnale West-Tarnaise

Bonjour.

Le beau soleil nous a décidé à parcourir qques 200kms. Nous partons par le « Ségala-Tarnais » pour une boucle « Nord-Tarnaise ». Longeant  la rive droite le Tarn, nous passons à Ambialet, petit clin d’œil à la chapelle « Notre Dame de l’Auder »,

 

Le pont de chemin de fer « Viaduc du Viaur » construit par Paul  Bodin surplombe la rivière de même nom,( le Viaur est un affluent de l’Aveyron), petit lien pour les curieux: https://fr.wikipedia.org/wiki/Viaduc_du_Viaur

Passage à Pampelonne, son barrage et le lac, puis Mirandol. Nous poussons après avoir longé l’Aveyron vers le Nord du Tarn,  Vaour et sa célèbre « Commanderie des Templiers »

Direction Puycelsi et le Château de Mauriac avant de conclure cette belle journée .

 

Une belle balade automnale pour la mise en jambe, « Les Grands Cols Pyrénéens » en octobre.

A+ Yves.

Virée au Pays de Haut Rouergue

Bonjour.

Nous sommes ravis d’accueillir au sein du « Groupe » Midi-Spyder  Claudine et Pierre les heureux propriétaires d’un F3 T limited noir mât.

Bien belle balade que la traversée du « Pays de Haut Rouergue ». Nous rejoignons « Estaing » en traversant qques villages en plaine: « Muret le Château, Rodelle’, puis ce sera la grimpée vers les hauts plateaux en croisant qques hameaux atypiques de ce coin d’Aubrac: ‘Le Monastère, Caspremines, Crozillac’ aux édifices en pierre de granit blanc régional.

Le « Groupe » divagant sur les bords du ‘Lac de la Selve’ interpelle le pêcheur professionnel du coin, leçon de techniques et d’équipements de pêche, nous avons des amateurs voire des pro de la discipline, décision est prise d’y déjeuner avec un copieux pique-nique jeté du sac.

 

 

Notre aventure se poursuit par d’autres villages rouergats authentique, « Bez-Bédéne, Campouriez, Pons au bord du Goul.

Nous rentrons en longeant les rives du Lot qui nous dirigent vers « Le Bassin », retour vers nos pénates respectives. 200kms au compteur de nos machines, des panoramas majestueux, des crêtes, des vallées, les bords de rivières et des lacs, la découverte d’une architecture régionale, plein les yeux et ancrés dans nos mémoires. On en redemande encore.

Encore,  bien oui  nous divaguerons au travers des « Grands Cols Pyrénéens » au mois d’octobre.

A+ Yves.

Voyage chez « La Dame de Haute Savoie »

Bonjour à Tous.

Très attendu le’ Voyage chez « La Dame de Haute Savoie »; nous y voilà. Profitons de cette montagne européenne: Le Mont Blanc, pour parcourir la partie de la « Route des Grandes Alpes » qui le contourne en franchissant des Cols mythiques implantés sur 3 frontières, 3 pays.

1 er jour :

(on attaque par un itinéraire qui rappellera à certains un événement BRP): Col des Aravis, par Cluses et le Col de la Colombière pour une petite mise en jambes. Après la pause de midi col de la Ramaz, col de la Savolière et les virolos jusqu’à Taninges et St Gervais pour le retour à notre bivouac. Réelle approche de la Montagne, ses routes en épingles, ses sommets et pics admirables.

2éme jour : 

Prenons notre temps, il n’y a pas le feu ! Les Petit & Grand St Bernard au programme. Très grosse journée. Lever matinal. Col des Saisies (qui fut le lieu du plus gros parachutage d’armes accordé à la Résistance Française), Col du Cormet de Roselend le lac, le barrage puis descente sur Bourg St Maurice. Les lacets s’enchaînent jusqu’à La Rosière village à 1850 m d’altitude accueillis par un beau chien St Bernard en …bois et une moto en bois.

A l’assaut du Col du Petit St Bernard ses 19 épingles à cheveux jusqu’à 2188 m sous l’œil goguenard de 2 douaniers figés en peinture sur un mur.

Dans la descente de ce Col pause déjeuner dans un mini chalet très convivial et original. Puis ce sera la traversée étouffante du Val d’Aoste.

La beauté du paysage et l’aide des toutous éponymes nous soutiennent pour accéder à l’autre Col du Grand St Bernard. Les routes suspendues vers le sommet du Géant Routier à 2 473 m très sinueuses. C’est la meilleure façon d’utiliser toute la largeur de gomme et la résistance des pilotes. La neige est encore là.

Descente douce vers Martigny et nous quittons la Suisse par le Col de La Forclaz. Chamonix est en vue, oups la France et notre gite.

3ème jour :

la pluie s’annonce. Une idée germe ! Pourquoi pas Chamonix ? By train ? By funiculaire ? By feet ? By spyder ? On y apprécie un condensé pour amateurs de montagne : chalets, chien st Bernards, téléphérique, train à crémaillère, glaciers et toujours des virolos inombrables.

4ème jour :

A ne pas manquer Sixt « le Cirque Fer à Cheval », le plus grand cirque montagneux alpin, bel amphithéâtre de 4 à 5 km de développement dont les falaises escarpées atteignent 700m de ht et ses 13 cascades.

En avant pour les Gorges des Tines et le Col de l’Encrenaz à 1 432 m, puis la Côte d’Arbroz qui ouvre la voie pour Morzine Avoriaz.

Plongeons dans une ambiance d’authenticité au « Village des chèvres » « Les Lindarets » 1467 m et apprécions le Lac de Montriond véritable havre de paix. Cette boucle s’achève par les Gets, Tanninges et Sallanches.

Dernier et 5ème jour :

Cap vers la Suise. Le soleil offre l’ image de la montagne inédite. Déjà la ville de Bex aux portes des Diablerets. Le Col de la Croix culmine ensuite à 1776  m entouré de pâturages et des chalets d’alpage. Au Col du Pilon, nous laissons s’élever le téléphérique « glacier 3000 » vers le sommet du Glacier de Tsanfluron du Massif des Diablerets. Notre route a une déclivité de 11 % soyons prudents.

Gstaad, Saaner, Col des Mosses, Aigle et son château médiéval petits villages du Valais.

Cette boucle Helvète se finie après Martigny au Col de La Forclaz déjà rencontré, nous finissons au point de liaison: St Gervais Le Fayet.

 

 

Nous prenons congé de « La Dame de Haute Savoie » avec une pointe de nostalgie, mais la météo décide, inutile de se prendre des rincées.

Le retour vers nos pénates se fera sous un beau soleil, malgré la menace de gros nuages sombres qui nous encadrent.

2150kms, 2300 pour certain,  des Images et des Souvenirs extraordinaires ramenés de cette virée. Merci Coco pour le commentaire et la précision des parcours et altitudes, Vivement la prochaîne escapade.

Coco & Yves.

PS: le film en préparation

 

Un hébergement à ne pas rater

Bonjour. Pour tous ceux qui transitent ou séjournent dans la Haute Savoie et plus particulièrement St Gervais les Bains, passer au Fayet situé dans la plaine sous St Gervais et logez à l’Hôtel La Chaumière situé avenue de Genève 74170: tél-0450936010. Accueil excellent, bon confort, des conseils pour les randos , balades, ou découvertes de leur « Pays ».

A+ Yves.

Visite à « La Dame de Haute Savoie »

Bonjour. Voilà arrivé le mois de Juin et une superbe balade de qques jours au Centre Est de la France que nous allons parcourir du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Le parcours nous fera découvrir qques Cols atypiques, qques coins, villages, lacs bref de quoi remplir encore un peu notre mémoire de mille & une images de ce merveilleux Pays qu’est celui de « La Dame de Haute Savoie » sur une idée de Nico & Jack. 2500kms au programme.

A+ Yves.

 

Le 100éme Commentaire sur Midi-Spyder.

Bonjour. 100 Commentaires ,ça marche.

-Inutile de vous dire la fierté et l’ambition qui anime notre « Petit-Groupe » d’Amis pilotes de Spyder. Certains autres parcourent les articles et y laissent un petit commentaire ou y puisent de nouvelles idées pour de futures balades.

-L’idée première est d’éveiller la curiosité et montrer combien « Le Grand Sud-Ouest » (en attendant le nom définitif donné par les élus) ou d’autres régions méritent d’être parcourues , mais il faut l’article d’information et d’éveil à sa découverte, ce que nous essayons de réaliser. En contre partie nous attendons des « Visiteurs » un commentaire qui nous fera réagir et améliorer les articles proposés.

-Venez visiter les panoramas géants verdoyants ou couleur pourpre et orangée au fil des saisons, il y a toujours une trace, une contrée nouvelle à parcourir.

-Un bande d’Amis « SpyderWomen et Spydermen » enchantés d’apporter sa contribution à l’épopée du 3 roues en France depuis une certaine rencontre sur les rives du Lac de Chambon en 2013.

Merci à Tous ceux qui collaborent pour faire vivre « www.midi-spyder.fr » ils se reconnaîtront inutile de tous les citer.

A bientôt Yves.

Titshow de passage en Dordogne avec 4 Spyders.

Bonjour Chers lecteurs.

Magnifique journée en prévision, les Amis se regroupent autour de Titshow afin de découvrir les petites routes de « La Dordogne »: enfin une partie.

4 Spyders vont avec 1 BMW parcourir 370kms au départ de l’Aveyron, par « La Route des Noix » destination le « Lot » et « La Dordogne ».

La Route des Noix trace de « La Corrèze vers La Dordogne » nous parcourons des villages typiques du Sud Lot vivant au ralenti en préparant les terrains et futures récoltes, nous suivons l’affluent de « La Garonne »  sur une centaine de kms par une route pittoresque bordée tantôt de champs de « Noyers » tantôt de « Rivières » tantôt de « Falaises » calcaires érodées par le temps et le passage des cours d’eau.

Nous évitons les grands sites urbains envahis déjà par les touristes, et préférons errer sur les petites « Routes secondaires du Périgord », pas le pied pour le motard qui nous accompagne, Nous allons y croiser quelques hordes de motards en vadrouille et même un FT rouge du 47 (bien le bonjour si tu nous lis) à Domme. Nous poursuivons vers « La Roque-Gageac » site fabuleux avec ses « Gabarres » & son site « Troglodyte ».

Nous décidons de rentrer par un itinéraire campagnard évitant les agglomérations jusqu’à « St Cirq Lapopie » village médiéval dominant la vallée du Lot sur son piton rocheux. Direction l’Aveyron, séparation des équipages vers les écuries de nos montures.

A bientôt : Yves.

Virée « La Jonte » – « l’Aigoual » – « Le Tarn ».

Bonjour.

                              Profitant de très bonnes conditions météorologiques, quelques équipages s’élancent vers « Sud-Aveyron – Lozère » afin d’y traverser « Les Gorges de La Jonte » destination « Le Mont Aigoual » pour un pique-nique plein air et c’est peu de le dire pour l’avoir vécu sous un vent d’Autan glacial, altitude 1571m. Ce sera la visite du centre météo sous l’égide d’un ingénieur du site.

 

 

Descente par la face N-E, les « Gorges de Taboul » au bord du Tarnon, nous croisons « Rousses », « Florac » que nous quittons par la corniche de la D16 surplombant tout le Vallon et nous faisant deviner l’arrivée du Tarn qui descend du « Mont Lozère ».

Du plateau du « Causse-Méjean »  passage au « Point de vue panoramique sur « Les Gorges du Tarn » et St Chély du Tarn lotis au creux du « Cirque » du même nom.

Parcours vers « La Maléne » , Haute-Rive, et nous nous hissons dans les lacets surplombant le village pour découvrir un immense panorama sur les « Gorges du Tarn ». Nous redescendons du « Causse-Méjean » vers « Les Vignes » nouveau panorama sur le sud des Gorges.

 

Nous grimpons vers « Le Massegros, Séverac le Château » pour ravitailler les montures ,les équipages se séparent au fil des derniers kms de la Virée, on compte les bornes parcourues ce jour: 360kms pour l’Ange-Blanc ».

Petite vidéo de fin de virée.

A+ pour le prochaine sortie. Yves.