Voyage chez “La Dame de Haute Savoie”

Bonjour à Tous.

Très attendu le’ Voyage chez “La Dame de Haute Savoie”; nous y voilà. Profitons de cette montagne européenne: Le Mont Blanc, pour parcourir la partie de la “Route des Grandes Alpes” qui le contourne en franchissant des Cols mythiques implantés sur 3 frontières, 3 pays.

1 er jour :

(on attaque par un itinéraire qui rappellera à certains un événement BRP): Col des Aravis, par Cluses et le Col de la Colombière pour une petite mise en jambes. Après la pause de midi col de la Ramaz, col de la Savolière et les virolos jusqu’à Taninges et St Gervais pour le retour à notre bivouac. Réelle approche de la Montagne, ses routes en épingles, ses sommets et pics admirables.

2éme jour : 

Prenons notre temps, il n’y a pas le feu ! Les Petit & Grand St Bernard au programme. Très grosse journée. Lever matinal. Col des Saisies (qui fut le lieu du plus gros parachutage d’armes accordé à la Résistance Française), Col du Cormet de Roselend le lac, le barrage puis descente sur Bourg St Maurice. Les lacets s’enchaînent jusqu’à La Rosière village à 1850 m d’altitude accueillis par un beau chien St Bernard en …bois et une moto en bois.

A l’assaut du Col du Petit St Bernard ses 19 épingles à cheveux jusqu’à 2188 m sous l’œil goguenard de 2 douaniers figés en peinture sur un mur.

Dans la descente de ce Col pause déjeuner dans un mini chalet très convivial et original. Puis ce sera la traversée étouffante du Val d’Aoste.

La beauté du paysage et l’aide des toutous éponymes nous soutiennent pour accéder à l’autre Col du Grand St Bernard. Les routes suspendues vers le sommet du Géant Routier à 2 473 m très sinueuses. C’est la meilleure façon d’utiliser toute la largeur de gomme et la résistance des pilotes. La neige est encore là.

Descente douce vers Martigny et nous quittons la Suisse par le Col de La Forclaz. Chamonix est en vue, oups la France et notre gite.

3ème jour :

la pluie s’annonce. Une idée germe ! Pourquoi pas Chamonix ? By train ? By funiculaire ? By feet ? By spyder ? On y apprécie un condensé pour amateurs de montagne : chalets, chien st Bernards, téléphérique, train à crémaillère, glaciers et toujours des virolos inombrables.

4ème jour :

A ne pas manquer Sixt « le Cirque Fer à Cheval », le plus grand cirque montagneux alpin, bel amphithéâtre de 4 à 5 km de développement dont les falaises escarpées atteignent 700m de ht et ses 13 cascades.

En avant pour les Gorges des Tines et le Col de l’Encrenaz à 1 432 m, puis la Côte d’Arbroz qui ouvre la voie pour Morzine Avoriaz.

Plongeons dans une ambiance d’authenticité au “Village des chèvres” « Les Lindarets » 1467 m et apprécions le Lac de Montriond véritable havre de paix. Cette boucle s’achève par les Gets, Tanninges et Sallanches.

Dernier et 5ème jour :

Cap vers la Suise. Le soleil offre l’ image de la montagne inédite. Déjà la ville de Bex aux portes des Diablerets. Le Col de la Croix culmine ensuite à 1776  m entouré de pâturages et des chalets d’alpage. Au Col du Pilon, nous laissons s’élever le téléphérique « glacier 3000 » vers le sommet du Glacier de Tsanfluron du Massif des Diablerets. Notre route a une déclivité de 11 % soyons prudents.

Gstaad, Saaner, Col des Mosses, Aigle et son château médiéval petits villages du Valais.

Cette boucle Helvète se finie après Martigny au Col de La Forclaz déjà rencontré, nous finissons au point de liaison: St Gervais Le Fayet.

 

 

Nous prenons congé de « La Dame de Haute Savoie » avec une pointe de nostalgie, mais la météo décide, inutile de se prendre des rincées.

Le retour vers nos pénates se fera sous un beau soleil, malgré la menace de gros nuages sombres qui nous encadrent.

2150kms, 2300 pour certain,  des Images et des Souvenirs extraordinaires ramenés de cette virée. Merci Coco pour le commentaire et la précision des parcours et altitudes, Vivement la prochaîne escapade.

Coco & Yves.

PS: le film en préparation